Au mot « formatrice » je préfère le terme « trans-formatrice » qui correspond mieux à la perception que j’ai de mon métier et à la façon dont je le pratique.

Se former c’est un peu se transformer, progresser, évoluer, améliorer ses pratiques.

Participer à une formation, c’est s’enrichir sur le plan intellectuel et relationnel. C’est également développer de nouvelles compétences, progresser, évoluer, grandir.

Les recherches en neurosciences démontrent que notre cerveau évolue et que les connexions entre nos neurones se modifient en permanence. C’est ce que l’on appelle, la plasticité cérébrale.

Passionnée par l’apprentissage et la pédagogie, je conçois mon métier de formatrice et de facilitatrice comme une action d’accompagnement qui permet de découvrir de nouveaux outils, de nouvelles méthodes et d’accéder à plus de compétences. 

Pour parvenir à un niveau de maîtrise, la pratique et l’entraînement sont indissociables de la notion de changement d’état d’esprit et de posture.

Pour moi, une formation réussie c’est l’opportunité de sortir de sa zone d’INconfort, de gagner en confiance, en efficacité et en autonomie dans un environnement rassurant et bienveillant.

Depuis 2009, j’accompagne et je forme des particuliers, des professionnels et des étudiants en écoles et en entreprises (EADS, BNP, HEC Paris, Crédit Mutuel, Sup de Co, Isfec Aquitaine, Région Nouvelle Aquitaine, collèges et lycées…)